mardi 14 avril 2015

La revue De Sphaeris



ANNIVERSAIRES FUNESTES, par Didier CASTILLE

Ingrid Bergman, Sidney Bechett, Maria Felix et Yasujiro Ozu ont au moins un point en commun : ils sont morts le jour de leur anniversaire. Et ils ne sont pas les seuls... En France, entre 1979 et 1997, un peu plus de 30 000 personnes ont eu quelques difficultés à souffler leur ultime bougie… De telles célébrations sont troublantes pour ceux qui s’intéressent aux cycles de la vie. Une étude statistique portant sur un peu plus de 10 millions de décès a mis en évidence que le nombre des français qui décèdent au moment de leur anniversaire est plus élevé que celui auquel on s’attend en théorie. Une autre étude aboutit, à partir de statistiques suisses, à des résultats similaires.

LES IMPRÉVUS D'URANUS ET L'IDENTITÉ SEXUELLE, par Christiane NASTRI

Eunuques, transgenders, androgynes, travestis, autant d'identités que notre société considère comme hors norme. Le propos ici n'est ni médical, ni sociologique, il est astrologique. La recherche que j'ai réalisée porte sur une centaine de personnes qui, un jour ou l'autre, ont changé d'identité sexuelle. Uranus occupe une position importante dans leurs thèmes et Saturne et Mars jouent un rôle au moment de la transformation. Les six cas d'études présentés ici sont représentatifs de l'ensemble des thèmes que j'ai étudiés.
     

LES FONDEMENTS DE L'ASTROLOGIE MÉDICALE, par André BARBAULT

Les maladies sont des formes contingentes qui se succèdent en se remplaçant, leur spécificité essentielle n'étant que relative, aucune n'étant vraiment ou totalement locale ni momentanée. Le substratum commun qui se trame derrière elles relève d'un principe morbifique unique, foyer central d'une succession d'entités nosographiques, cette souche étant l'expression d'une activité endogène d'ordre énergétique, résultat d'un déséquilibre profond assimilable à une dissonance.
Notre perception d'une unité spatiale solidarisant l'être entier dans ses crises de santé et d'une unité temporelle fondant ses maladies successives en une pathologie d'ensemble, de source conflictuelle, nous convie nécessairement à jeter notre regard astrologique sur la composition dissonante du thème, foyer de maladie.

PLANÈTES RÉTROGRADES, PLANÈTES INTÉRIEURES, par Luc BIGÉ

Que dire, si ce n’est accentuer une fois de plus l'importance des rétrogradations dans le thème astrologique! Chaque planète devrait être lue non seulement en signe, maison et aspect mais aussi dans sa relation de phase avec le Soleil. 
La boucle de rétrogradation des planètes intérieures est l’occasion de reconnecter la pensée (Mercure) et les valeurs (Vénus) aux besoins essentiels de l’être humain, aux besoins du Soi. 
Quant à la boucle de rétrogradation des planètes extérieures, elle tente de corriger tous les excès et les peurs générés dans l’emploi de celles-ci depuis leur conjonction avec le Soleil.

LA MÈRE DE TOUTES LES ASTROLOGIES, par Robert D. DOOLAARD


Il faut une bonne expérience dans l’application assidue des cycles des planètes lentes pour les placer dans une perspective historique. Un cycle Pluton Neptune s’étale sur une période de 500 ans, et si on veut le comparer avec le cycle précédent, il faut avoir une vision qui englobe des milliers d’années. De plus, les cycles d'Uranus se trament un cheminement magnifique et puissant tel un trio dynamisant qui propulse et accompagne l’humanité au travers de ses dramatiques aventures. Sans cette connaissance des "ondes" planétaires, toute considération dans le domaine de l’astrologie mondiale reste au niveau superficiel.
  

LES SONGES, VOYAGES VERS L'INCONSCIENT, par Adela FERRER


D'après Ali Ben Ragel, certains songes résultent du pouvoir des planètes. 
Ainsi, il y a les songes de vanité: "... ils sont dus à la débilité de l'énergie des planètes qui n'arrivent pas à avoir un poids réel de sorte que l'homme ne perçoit pas certaines choses ou qu’il les traite comme des imaginations de la mémoire ; et celles-ci (les visions) ne peuvent montrer aucune vérité ni rien qui ne puisse s'accomplir". 

Il y a aussi les songes véritables: "les songes qui se produisent par la force directe des planètes, par leurs sens exacts, traitent de choses qui se rencontrent de trois façons ... en vision et en pensée, en imaginant par la pensée ce dont il peut s'agir, dans l'existence réelle de ce dont il s’agit et de ce qui s'accomplit. Quand les visions se présentent sous cette forme, il s’agit de visions et de songes avec une signification et un châtiment, qui montrent les choses qui se passeront et les accidents qui arriveront, par la volonté de Dieu." 

DU CHAOS ORIGINEL À L'ŒUVRE SOLAIRE, par DAMO

Les flux d'énergie émis par le Soleil et les planètes sont perçus par l'ensemble des êtres vivants à la surface de notre globe selon la distance qui nous en sépare mais également selon l'angle correspondant à leurs positions dans l'espace. Si nous matérialisons mentalement ces flux énergétiques, nous pourrions considérer que des faisceaux se croisent selon des angles différents : l'astrologie dénomme ceci "aspects".
L'astronomie, quant à elle, n'aborde pas la question sous le même... angle. Cette notion d'aspect n’apparaît pas puisque, finalement, seule va importer la position de la planète ou l'un des luminaires.

LE ZODIAQUE DE NOTRE DAME DE TOURNAI

Chef-d'œuvre de l'art de l'Occident médiéval, la cathédrale Notre Dame de Tournai est connue, notamment, pour sa nef romane, d'une ampleur exceptionnelle, et pour son transept chargé de cinq clochers qui la rendent si reconnaissable. L'histoire de son édification a été, et reste, mouvementée. En particulier, au XIXe siècle, sa restauration, dans la foulée des travaux de Viollet-le-Duc en France, a amené l'installation d'un vaste vitrail d'inspiration romane sur lequel figure les douze signes du Zodiaque.

À QUOI SERT L'ASTRO-CARTO-GRAPHIE ?, par Irène ANDRIEU

Tous les astrologues reconnaissent le rôle dominant d’une planète située au plus proche des angles du thème  dominante de personnalité pour une planète située à l’Ascendant, dominante de réalisation sociale pour celle située au Milieu du Ciel, force des valeurs et constantes familiales en maison IV (Fond de Ciel), expression relationnelle et tendances gouvernant les choix des partenaires de vie en maison VII.
L'Astro-carto-graphie permet de produire des cartes dites de « localisation » qui situent sur une planisphère les zones pour lesquelles une planète figure en position angulaire significative à un instant donné. Un outil d'exploration en astrologie individuelle comme en mondiale...

ASTROLOGIE ET VAMPIRES , par Alejandro Christian LUNA


Il existe peu de mythes aussi fascinants et aussi répandus dans le monde que celui des vampires. Contrairement aux autres, ce mythe s'actualise en permanence, s'adaptant aux changements constants de la société. Comme son principal protagoniste, il se refuse à mourir et visiblement, il est tout aussi immortel que la mort elle-même. Depuis toujours, l'astrologie a puisé dans les mythes pour signifier leurs correspondances avec la nature des signes, des planètes ou des aspects. Nous allons maintenant voir les analogies qui existent entre le mythe du vampire et la dialectique qui peut s'établir entre Vénus et Pluton et à un autre niveau, entre la polarité Taureau-Scorpion.

ATMAKARAKA, LA CONNAISSANCE 
DU DÉSIR DE L'ÂME, par Komilla SUTTON


Atma désigne l’âme, et karaka est son significateur. Atmakaraka est le significateur du désir de l’âme. La philosophie védique nous dit qu’une âme renaît parce qu’elle a des désirs inachevés, qui ont été laissés insatisfaits dans les vies précédentes. Elle renaît pour avoir une opportunité nouvelle pour les satisfaire. Que sont ces désirs ? Seront-ils satisfaits, ou faudra-t-il se battre avec eux ? Ceci est révélé par la planète Atmakaraka. À mon sens, l’Atmakaraka est l’une des planètes les plus importantes du thème natal.

SATURNE LE MAGNIFIQUE, par Arielle AUMONT


Saturne sait voir avec une lucidité froide, l’enchaînement rigoureux des causes et des effets sur de longues périodes. Cela le sécurise, apaise en partie ses craintes, car il est conscient de pouvoir, dans une certaine mesure, infléchir le cours des évènements  De nature inquiète, viscéralement possédé par le doute, le saturnien recherche appui dans les connaissances acquises qu'il teste méthodiquement.

IMAGES DE L'INVISIBLE, par Patrick LE GWEN

Je suis tenté de penser que l’art, d’essence plus mystérieuse que concrète, procéderait davantage de la fonction Uranienne que Jupitérienne. La fonction Jupitérienne part du niveau manifeste, des réalités concrètes pour en décrire ou rapporter formellement ses caractéristiques selon une grille de lecture convenue et qui fait sens immédiatement. Non, puisant ses informations dans une invisible et mystérieuse dimension plutonienne, l’art emprunterait les chemins privilégiés de la fonction Uranienne pour traduire l’invisible en lumineuses esquisses. Peut-être !

LES NŒUDS LUNAIRES, par Alexander RUPERTI


Les notions d’extérieur et d’intérieur ne parlent pas de la vie du point de vue de ses évènements les plus spectaculaires mais de la vie en fonction du développement de la personnalité. Sur le plan psychologique, la personnalité est une synthèse de ce qui est intérieur et extérieur, introverti et extraverti, subjectif et objectif. Les cycles des Nœuds nous permettent de déterminer le rythme alternant des énergies qui, à travers une extraversion et une introversion cycliques, établissent la synthèse nécessaire comme base pour la personnalité humaine pleinement mûre et vraiment complète.

DIRECTIONS OU TRANSITS, par Alexander RUPERTI


Chacune des techniques de prévision employée en astrologie se rapporte à un niveau d’expérience différent. Le problème ne consiste donc pas à trouver quel système de prévision donne les résultats les plus exacts par rapport aux évènements de la vie. Il faut plutôt comprendre que ce que l’on mesure grâce aux directions primaires, au d’un être humain.

LES MAISONS D'EAU, par Chris TURNER


Les maisons dont il est question ici sont la maison IV, la maison VIII et la maison XII, parfois appelées maisons d’eau puisqu’elles sont les trois maisons naturellement liées aux signes d’eau, le Cancer, le Scorpion et les Poissons. De toutes les maisons, elles sont peut-être les plus difficiles à comprendre car elles traitent des profondeurs, ce qui n’a rien à voir avec la pensée rationnelle.
 

COCTEAU LE POÈTE DE L'INVISIBLE, par Bernard BESANÇON

Le poète a mis toute sa vie, comme il l’exprimait lui-même, « au service de l’art », avec sa sensibilité ambivalente, tantôt inhibée, tantôt exacerbée, et que, souvent, les mots ne suffisaient pas à exprimer. D’où le recours fréquent aux mythes antiques et aux vecteurs mêlés : poèmes, prose, dessins, spectacles, mises en scène et interprétation... Bernard Besançon propose ici un décryptage subtil et talentueux du thème de Cocteau et une mise en perspective astrologique de son œuvre.

LE RENDEZ-VOUS DE MAÂT, par DAMO

Lorsqu'on observe le couple Charon-Pluton, on ne peut s'empêcher d'avoir une impression de déjà vu. Les astronomes croyaient le couple Terre-Lune unique par ses dimensions respectives, or il se trouve que Charon et Pluton reforment un couple de ce type. Si la Lune est la conscience de l'Humanité, le couple Pluton-Charon serait-il sa mauvaise conscience?

JUPITER LE SEIGNEUR DU VIVANT, par José-Luis SAN MIGUEL DE PABLOS

Io, Europe, Ganymède et Callisto... Ces quatre satellites de Jupiter, les galiléens, forment avec lui un véritable sous-système dans le cadre du système solaire. Il s'agit ici d'approfondir la perception de Jupiter selon l'astronomie et la mythologie en tant que déploiement du monde des archétypes car, bien que toutes les planètes du système solaire extérieur ont des satellites, la cohérence du système de Jupiter est exceptionnelle, aussi bien du point de vue physique que du point de vue symbolique.    
   

CHOISIR LES BONNES DATES DE LA VIE, par Grazia MIRTI

Les miracles se produisent difficilement et qu'il n'est pas suffisant de choisir une date ou une heure propice pour retourner une situation. L'utilisation de l'astrologie électionnelle, qui permet de favoriser le résultat d'une action en en choisissant le début, doit toujours s'accompagner de bon sens commun. Ce n'est pas seulement une question d’évaluations simples : nos choix peuvent changer au fur et à mesure que se déroulent les évènements  Toutes ces raisons font que l'astrologie électionnelle ne doit pas être utilisée que pour les occasions importantes. C'est ainsi qu'elle est précieuse. 
 

LE SIGNE DU SCORPION 
DANS LES TRADITIONS OCCIDENTALES, par Luigi AURIGEMMA

Au fil des millénaires, les astrologues sont passés d’une lecture plus concrète du Zodiaque à une lecture plus introvertie. De sorte que l'on a l'impression que l'on se trouve dans un mouvement qui voit les caractères zodiacaux d'une façon de plus en plus proche de l'introversion que d'une compréhension psychologique de ce qui, autrefois, était au contraire lu comme vivant dans des choses, dans l'extraversion. C'est avec la tradition juive, vers les XIe et XIIe siècles, que l'on commence à introvertir les valeurs des signes. C'est tout le processus de l'astrologie qui passe de l'extraversion à l’introversion. Elle s’intériorise de plus en plus, et, par exemple, la qualité négative et destructrice du Scorpion devient progressivement la destructivité morale.

URANUS, par Ferdinand DAVID

Avec le recul que nous avons désormais, nous pouvons dire que la découverte de la planète Uranus en 1781 faisait entrer l'astrologie dans l'ère moderne, de même d'ailleurs que l'humanité en tous domaines. L'évolution s'accéléra et alla s'amplifiant. L'Esprit prenait le pas sur la Matière, est de bien des façons. Un seuil était atteint. Rejets, ruptures, réformes, inventions, vitesse. Aujourd'hui, nous pouvons mesurer l'intensité, la densité et la rapidité de ces siècles par rapport aux précédents. Nous pouvons aussi, et c'est peut-être très nouveau, mesurer combien cette victoire (ou cette Aventure) nous pose des problèmes… impossibles à solutionner par un retour en arrière.


RENÉ GUÉNON ET L'ASTROLOGIE, par Alexandre VOLGUINE

Alexandre Volguine défend l'astrologie moderne et ne craint pas, pour cela, de polémiquer avec les morts... René Guénon n'était, en effet, plus de ce monde depuis déjà huit ans quand parait, dans les "Cahiers astrologiques", l'article de nouveau publié ici. Pour Volguine, il s'agit de lutter contre la thèse de Guénon qui affirme la décadence de l'astrologie : l'époque moderne en aurait perdu le sens profond et même les techniques. Il semble que cette thèse connaissait un certain regain d'attention en cette fin des années soixante.

DES DEGRÉS MONOMÈRES AUX LIPTIKAS HINDOUES , par Alexandre VOLGUINE

Je n'ai jamais douté que chaque degré zodiacal possédât sa nature propre et que probablement chaque minute d'arc ait également son influence particulière (plusieurs thèmes m'ont démontré, par exemple, que 9°33' du Cancer est en rapport évident avec la navigation maritime, trait qui semble se rattacher à cette minute et non à 9°30', ni à 9°35'). Voici un inventaire des significations données par Charubel ou Alan Leo, la "Volosfera" hindoue ou les listes persanes, en un mot par la tradition purement astrologique.

CROIX DU ZODIAQUE ET CONSCIENCE, par Alan OKEN

L’astrologie est le langage de la conscience. C’est au travers de ses signes et de ses symboles que nous pouvons observer comment les complexités de l’évolution humaine se mettent en place. C’est pour cette raison que le Maître Tibétain D. K. a appelé l’astrologie « la science des énergies effectives ». Cette nomenclature est particulièrement appropriée, car qu’est l’astrologie sinon une science dont les énergies expriment et mettent en application la nature de nos individualités et de la destinée collective?

L'ASTROLOGIE, LE NOMBRE ET LE DIVIN, par Charles HARVEY

Plus nous nous approchons d'une compréhension des vrais premiers principes d'un sujet donné, plus ce sujet est susceptible de livrer ses secrets et de s'articuler pour nous éclairer et nous enrichir. En tant qu'astrologues, avec notre conscience constante du "ce qui est en haut est comme ce qui est en bas", nul besoin de grandes réflexions pour reconnaître que l'ultime premier principe, la base même de toute étude, doit finalement se trouver dans cette unité des unités, le divin.

URANIE ET SOPHIE, par Alejandro Christian LUNA

En astrologie, depuis l'antique jusqu’au contemporain, la permanence de l’interprétation mythologique est la base interprétative la plus stable. Presque tous les courants astrologiques (mondial, rationnel, ésotérique, scientifique, karmique, psychologique, etc.) respectent le sens mythique de leurs bases comme des archétypes qui symbolisent une "énergie", avec de multiples représentations, en particulier dans le cas des interprétations astrologiques essentielles.

CYCLES PLANÉTAIRES ET MARCHÉS BOURSIERS, par Solange de MAILLY-NESLE

Prévoir une baisse ou une hausse du marché boursier grâce à l'astrologie est un travail de longue haleine… Jour après jour, il faut observer les cycles planétaires, en étant toujours à l’écoute de leur respiration, et repérer le moment où ils soufflent à nouveau. Nous avons interviewé Solange de Mailly-Nesle pour qu'elle nous parle de sa spécialité.
   

À LA RECHERCHE DU JUMEAU MANQUANT, par Brian CLARK

De forts sentiments de perte et de séparation rehaussent le tempérament nerveux et agile des Gémeaux. Ceux-ci évoquent la première rencontre avec un égal, la conscience d’un autre (être aimé ou rival), et la première expérience consciente d’être séparé tôt dans l’environnement familial. Les histoires de jumeaux dépeignent toute la gamme de sentiments qui concernent la relation entre frères et sœurs, depuis la très forte proximité jusqu’à l’éloignement.
    

DÉVELOPPEMENT INDIVIDUEL EN HUIT PHASES, par Alexandra LACH

Toutes les planètes d'un thème astrologique sont reliées les unes aux autres et agissent les unes avec les autres. C'est une dynamique en huit temps qui opère... Génération, manifestation expansion, accomplissement, libération, autant d'étapes pour développer de façon optimale le potentiel individuel des relations planétaires. La division par 8 parle d’énergie, la division par 12 parle de conscience. Comment les fonctions planétaires interagissent-elles, pour collaborer, se freiner, se bloquer ou s'exalter.
  

ENTRETIEN ASTROLOGIQUE AVEC CARL-GUSTAV JUNG, par André BARBAULT et Jean CARTERET

Le 26 mai 1954, deux éminents astrologues français conversent avec le fondateur du courant de la psychologie analytique. Lors de cet entretien, Jung y discute de son expérience de l'astrologie : "En tout cas, la position de l'astrologie parmi les méthodes intuitives est unique et particulière et il y a raison de se douter d'une théorie causale d'un côté et de la validité exclusive de l'hypothèse synchronistique de l'autre côté".

SENS DE L’UTILE ET CONSCIENCE DE NOS LIMITES, par Annick PINEAU

Les transits saturniens nous confrontent à l'aspect tangible du processus de séparation qui nous pousse inlassablement à quitter les univers sécurisants et à rompre avec le passé. Ils représentent ainsi le passage d'un seuil ouvrant sur un nouvel espace de vie plus autonome. Le passage de Saturne dans un signe oriente nos priorités en mettant à l'épreuve nos repères habituels.
   

ASTROLOGIE ÉLECTIVE POUR LES ENTREPRISES, par Juan ESTADELLA

L'astrologie élective est la branche de l'astrologie qui traite du choix du moment astrologique favorable pour un objet déterminé. Elle s’applique à un nombre d'actions et d'objectifs sans fin, depuis le choix du moment le plus approprié pour faire un voyage jusqu'au moment de se marier, en passant par la création d'une société... En général, elle concerne tout événement ou commencement susceptible de devoir se poursuivre, se développer et évoluer selon des cycles et des transits planétaires qui pourront être appliqués au thème astrologique d'origine.    

POUR UNE RÉHABILITATION DE L'ASTROLOGIE, par André BARBAULT

Et si nous, astrologues, allions au-devant de la reconnaissance de l’astrologie, sans attendre que s’ouvre le chemin devant nous ? Pourquoi ne pas, déjà, tenter d’ébranler le scepticisme naturel du profane et même le refus de l’adversaire ? Nous en avons dorénavant les moyens. Ainsi se doit-on d’apporter maintenant une pièce tenant lieu de preuve scientifique de sa véracité. Jusqu’ici, l’astrologue voguait ou planait, en quelque sorte, sur les ondes célestes dans l’aller de soi d’une foi raisonnée se dispensant d’autre confirmation que le seul témoignage de ses propres résultats. Or, le « passage obligé » de ce fil conducteur rattachant son art à la scientificité introduit cette fois une lumière nouvelle qui éclaire les arcanes du savoir astrologique, sorti de sa nuit. Pour cette démonstration inaugurale, adressons-nous d’emblée à l’astrologie mondiale dont le grand écran débite le cours de l’histoire du monde face au déroulement des phénomènes célestes.
  

LES QUALITÉS ÉLÉMENTALES EN ASTROLOGIE, par Ian THURNWALD

Les éléments, tels qu’ils sont utilisés en Astrologie, proviennent de la Grèce Classique et ont la même signification qu’ils avaient dans la cosmologie et la science grecques. Pour les Grecs, tout, depuis les manifestations naturelles jusqu’aux tempéraments des humains, pouvait être classé suivant sa nature, dans l’Air, le Feu, la Terre ou l’Eau. Dans un premier temps, je m'efforcerai de démontrer que cette méthode originale de classification des signes aide à mieux comprendre la nature basique des signes du zodiaque Tropical. Ensuite, nous explorerons l’implication de ce système basé sur les saisons pour les personnes nées dans l’hémisphère sud : avec l’inversion des saisons, l’expression des signes se trouve modifiée.

INITIATION PRATIQUE À L'ASTROLOGIE DES MI-POINTS, par Henri LATOU

Les mi-points ne sont pas chose nouvelle en astrologie. C'est ainsi qu'on a l'habitude de citer la méthode de correction de Antonio Francisco de Bonattis, moine franciscain professeur à l'Université de Padoue au XVIIe siècle. Deux siècles plus tard, Alan Leo parle dans ses leçons d'un "astre dirigé arrivant au mi-point de deux planètes".  L'astrologue moderne qui eut le premier l'idée de les utiliser systématiquement tant pour la correction de l'horoscope que pour son interprétation statique et dynamique, c'est Alfred Witte. Quant à Reinhold Ebertin, il a d'abord contribué à faire connaitre les idées de Witte ; plus tard, cependant, leurs voies ont divergé et c'est ainsi que sont nées deux écoles d’astrologie des mi-points, l'une à Hambourg, l'autre à Aalen (près de Stuttgart). 
    

ZODIAQUE ET CONTE DE FÉES, par Luc BIGÉ

L’astro-mythologie propose une approche qui n’est pas fondée sur la description des événements  du psychisme, des mémoires ancestrales ou encore des processus de transformation, mais sur l’image. Car un mythe raconte une histoire. Cette histoire-là parle déjà en elle-même à la personne, un peu comme les contes qui, même s’ils ne sont pas analysés, modifient profondément les structures psychiques de l’enfant. Nous voudrions développer les grandes lignes d’une lecture du thème natal fondée sur le conte merveilleux et le mythe. Une lecture qui, au fond, utilise le seul langage que l’inconscient comprenne spontanément : celui des symboles. 

LA LUNE ET LES TRADITIONS DE CULTE MAGIQUE AU DÉBUT DU CHRISTIANISME, par Massimo CENTINI

Ce témoignage du Ve siècle nous vient des Sermons de Saint Maxime et confirme nettement que l'Eglise s'attaqua aux rites profondément imprégnés de paganisme, où on retrouvait quand même la nécessité primitive d'établir un lien concret avec la divinité. Une divinité qui demeurait au ciel, entre les étoiles, derrière la Lune, confondue dans les structures d'un univers inaccessible, où la répétition inexorable d'un itinéraire lumineux pouvait avoir une interprétation divine. Comme une trace objective d'un mystère cosmique plus grand que tout être vivant. Ce mystère n'a pas encore été éclairci et de religion il tomba lentement en croyance, folklore, superstition... Nous continuons donc d'avoir peur-joie des éclipses, et à part l'épidermique aspect ludique une aura de terreur-panique s'allie à la question atavique, qui reste sans réponse encore aujourd'hui.

ASPECT OCCULTE DE L'ASTROLOGIE, par Robert AMBELAIN

L'Astrologie surnaturelle comprenait les interrogations dites, de nos jours, Astrologie horaire, les élections, ou choix d'un moment favorable pour une action quelconque, insérée dans l'Astrologie horaire, et enfin, l'Astrologie surnaturelle proprement dite. Celle-ci comprenait l'usage de l'Astrologie commune dans l'établissement des talismans, des pentacles et surtout dans les opérations magiques, les évocations. Il est évident que cette Astrologie surnaturelle jouait un rôle prépondérant dans les opérations de l'Alchimie pratique, particulièrement dans celle de la voix sèche où Alchimie et magie évocatoire se confondent nécessairement.

D'UN HOROSCOPE SANS HEURE DE NAISSANCE, par Thaï de CHAMPASSAK

Pendant les neuf mois de la vie fœtale, tandis que le Soleil parcourt neuf signes du Zodiaque, la Lune entoure l'embryon d'un serpent magnétique dont la tête et la queue ne bougent que de 15 degrés en moyenne. C'est ainsi qu'elle nous marque mieux que tout astre, selon l'étroit fragment zodiacal qu'ont occupé les Nœuds lunaires pendant notre gestation. Leur position à la naissance indique, non seulement les aspects cosmiques de cet instant, mais ceux qui ont présidé à notre formation, depuis notre conception. L'horoscope des Nœuds lunaires semble serrer de plus près notre sort individuel.  
  

LES LUMINAIRES NOIRS, par Jean CARTERET

Soleil Noir et Lune Noire, complémentaires et inverses du Soleil et de la Lune, ne sont plus des valeurs de l'être mais des valeurs de la conscience, de distance au monde. La société a vécu jusque récemment le stade de l'être, la coïncidence avec le monde. Dans cette situation, la meilleure évolution personnelle permet l'illumination et dans cette illumination, on retrouve la Tradition. Nous sommes maintenant dans le stade de la conscience et le stade de la conscience est distance au monde : nous n'aurons plus l'illumination et l'intuition que les anciens avaient dès l'ordonnance du monde. Ce qui nous est donné maintenant, c'est l'expérience.
 

ZODIAQUES AUX MURS DE PARIS

Flâner au fil des rues de Paris est un plaisir incomparable. L'art, la culture, l'histoire, les personnages célèbres, tout s'y bouscule. Pas un carrefour, pas une place ni une porte cochère sans une plaque, une sculpture, une mosaïque ou un bas-relief qui nous interpelle. Parfois, on se surprend à découvrir des représentations insolites, des références mythologiques ou des symboles dont la signification échappe aux promeneurs non avertis. Le zodiaque et ses douze signes sont très présents sur les façades parisiennes, qu'elles soient de style Art nouveau vers la rue Réaumur, traditionnel au Palais du Luxembourg, Empire au Carrousel du Louvre, insolite rue Notre-Dame-de-Nazareth, énigmatique vers la place Blanche...

LES RÉVOLUTIONS SOLAIRES, par Lynn BELL

Je crois qu'une Révolution solaire, pour l'astrologue psychologique que je suis, est ce qui approche le plus l’événementiel, surtout dans ce qu'il a de plus perturbant. La question que je me pose est donc : "quel genre de Révolution solaire a plus tendance à exprimer au plus près des événements et quel genre de Révolution solaire est plus proche d'un climat?" Toutes les années ne sont pas égales..." Regarder une Révolution solaire met brusquement en jeu l’anticipation ; l’utiliser avec les transits et les progressions nous donne accès à la compréhension du temps qui vient. Il y a une sensation de renouveau. On peut en ressentir le premier souffle quelques semaines auparavant, porteur d’une sensation de chaleur et d’espoir ou bien de signes d’orage et de froid. Parfois, le jour lui-même possède une qualité particulière avec des événements et des conversations qui reflètent l’année en miniature.

TUEURS EN SÉRIE ET VICTIMES, par Françoise MODERNE

Je me suis demandé s'il existe un lien astrologique particulier entre un tueur en série et chacune de ses victimes, en dépit de l’opinion générale qui prétend que ces meurtriers particuliers font leur choix au hasard. C’est un des points d’interrogation majeurs des spécialistes en criminologie, policiers ou psychiatres, qui se sont penchés sur la question. Pourquoi cette victime plutôt que cette autre? Quelle est la motivation ou le but du tueur? L'étude se base ici sur l'assassinat de Gianni Versace par Andrew Cunanan.

LE SOLEIL ET LA LUNE POUR MESURER LE TEMPS, par Bernadette LECUREUX

L'année qu'ont utilisée les computistes pendant tout le Moyen Âge était l'année romaine, réglée sur le cours du soleil et divisée en 12 mois. Le calendrier employé alors s'appelait calendrier julien, parce que le calendrier romain avait été réformé par Jules César en 46 avant Jésus-Christ. Les noms encore actuels des cinq premiers mois dérivent de l'appellation de divinités romaines (Janus, Mars, Maïus, dieu de la croissance), de fêtes rituelles (februa = les purifications), de la saison (avril viendrait du verbe aperire = ouvrir) ; juin, juillet et août ont pris les noms de Junius Brutus, de Jules César et de l'empereur Auguste; quant aux quatre derniers mois, ils portent la numérotation 7, 8, 9 et 10, ce qui se rattache à l'ancien usage de faire débuter l'année au 1er mars

ZODIAQUES ET DRAGONS AUX SOURCES DU RHIN

Les horloges astronomiques sont nombreuses en Europe. De Rostock à Berne, de Münster à Strasbourg ou encore de Lübeck à Ulm, ces somptueuses œuvres d'art construites entre le Moyen-âge et de la Renaissance rendent compte avec beaucoup de subtilité et d'ingéniosité des mécanismes célestes qui rythment le temps qui passe: mouvements apparents du Soleil, de la Lune, des étoiles. Celles qu’on trouve aux abords de la Forêt Noire et des rives amont du Rhin ont une particularité bien déroutante : l’une des aiguilles représente un dragon cracheur de feu.

LES CYCLES ET LES RYTHMES, DEUX CLÉS DE LA PRÉVISION, par Yves CHRISTIAEN

En parlant de "Directions" nous sommes en mouvement et les directions dites "astrologiques" nous introduisent dans l'astrologie cinétique par opposition à l'astrologie statique qui nous montre la position des différents corps porteurs d'énergie, dans des secteurs d'énergie définissant les "potentialités" mises à notre disposition au moment de notre naissance. Voilà pourquoi il y a deux sortes de prévisions. La première consiste à nous révéler le "quoi ?" ou le "comment ?", tandis que c'est à la deuxième de nous dire "quand ?" peut se produire ce "comment ?" Pour répondre à cette dernière interrogation, nous avons à examiner des cycles et des rythmes.

LES "ASTROLOGICA NONULLA" DE GALILÉE, par Grazia MIRTI

Il est fort probable que Galilée a appris les secrets de l’art astrologique à l’université. En fait, à l’époque où il était étudiant, le titulaire de la chaire d’Astrologie avait pour habitude de rédiger le thème natal de chacun de ses étudiants ; en plus, il avait l’obligation de publier chaque année un almanach prévisionnel. Bien qu’il n’y ait aucune preuve de la formation astrologique de Galilée, plusieurs volumes d’astrologie appartenant à sa bibliothèque apparaissent à nos yeux avec des commentaires directs de sa propre main. Nous possédons en outre des preuves incontestables de son activité d'astrologue.
     

PRÉDICTION ET TRANSFORMATION PSYCHOLOGIQUE, par Adrian DUNCAN

Dans les 25 dernières années du XXe siècle, l’astrologie a évolué depuis une simple description vers une explication du comportement à partir des racines psychologiques, procurant ainsi au consultant la capacité de devenir conscient de ce qui était précédemment inconscient et inexpliqué.
Dans cette même période, des enthousiastes se sont fiés aux compétences de l’astrologie horaire avec le zèle des convertis et ils se sont battus pour préserver l’orthodoxie de ces enseignements. Ainsi, indépendamment de l’astrologie psychologique, l’astrologie traditionnelle a, elle aussi, pu fleurir et se développer. 

SOLEIL ET LUNE EN ASTROLOGIE, LA CARACTÉROLOGIE, par André BARBAULT

Nous avons, dans "Jupiter et Saturne", expliqué la position qu'il faut prendre en ce qui concerne les relations entre les symboles planétaires et les types de la caractérologie moderne, de Heymans, Wiersma et Le Senne ; nous n'y reviendrons pas. Si le Jupitérien peut être considéré comme un Colérique (Émotif-Actif-Primaire) et le Saturne, son opposé, comme un Flegmatique (non Émotif-Actif-Secondaire) ou un Apathique (non Émotif-non Actif-Secondaire), nous pouvons aussi, sans hésitation, définir le Solaire par le Passionné et le Lunaire par l'Amorphe et le Nerveux.          
    



De Sphæris. La culture astrologique vivante. La cultura astrológica viva. Modèle Simpl

3 commentaires:

Arianne Arianne a dit…

Félicitation pour votre site! Vraiment, il est génial et comme j'ai vu dans les premiers posts c'est vrai que partages et interface du site sont vraiment une aubaine pour bosser le style.
voyance gratuite mail

rosy123 a dit…

Je félicite beaucoup toutes les personnes qui veille au bon déroulement de ce blog
voyance gratuite

Mallo Nil a dit…

Eh bien, riche créativité et surtout une belle source d'infos pour ceux qui travaillent avec des enfants, merci à vous et continuez de nous enrichir, belle journée à vous.
voyance gratuite mail