lundi 12 avril 2010

Prévisions astrologiques: vers un basculement social à partir de juin 2010

L'astrologie aurait intérêt à se donner des cadres chronologiques raisonnables, c'est à dire d'une part où chaque phase est d'une durée relativement brève (3 ans 1/2), mais où, d'autre part, chaque phase revient régulièrement et imperturbablement, sans que viennent interférer de temps à autre tel ou tel facteur extérieur à un modèle cyclique aussi épuré et simplifié- et donc avec la meilleure visibilité et lisibilité- que possible. Cela dit, le passage d'une phase à l'autre correspond à un état que l'on pourrait qualifier de critique, d'où la nécessité de repenser l'idée d'équinoxe non pas comme un moment de force mais comme une période, assez courte d'ailleurs, où les gens se cherchent et tâtonnent, en quête de nouveaux repères. C'est par exemple le passage que constitue la venue au monde ou le moment de la mort.
Nous traversons, en ce moment, comme tous les 3 ans 1/2. une telle période d'ajustement qui est un peu un no man’s land, un mélange de yin et de yang assez confus, un peu comme à la veille d'une naissance quand le fœtus n'est plus stable mais n'est pas encore sorti. Or, l'accouchement est un "travail" qui se fait dans la douleur, comme il est dit dans la Genèse.
Si l'on considère Saturne, qui est la cheville ouvrière de notre système, sa position actuelle alternant, du fait de la rétrogradation, entre la fin de la vierge et le début de la Balance, perpétue un certain état de confusion et d'attente comme si le passage de relais tardait à s'opérer entre le monde yang et le monde yin. A partir du dernier jour de mai 2010, Saturne redevient "direct" (D dans les éphémérides et non plus R) et nous fait entrer pleinement dans la sphère Yin au cours de l'Eté 2010 et à la Rentrée qui risque d'être chaude au niveau social. La "base" de la société fera parler d'elle face aux structures officielles et institutionnelles. Le phénomène du "Tea Party" aux Etats Unis est à ce propos emblématique.(voir l'article " Tea Party America" dans le Time, fin février 2010, vol 175, n°08, pp. 32--37) : "The Tea Party Movement. Tracking the influence of the antigovernment coalition that's shaking up U.S. politics". Il s'agit là d'un mouvement très large de protestation et de contestation qui se développe Outre Atlantique et qui remet en question l'establishment politique traditionnel, et qui correspond à une crise de confiance face au leadership en place tant démocrate que républicain, mais qui vise évidemment d'abord les actions du gouvernement en place. Un tel phénomène risque fort de faire tache d'huile en Europe.
Par ailleurs, on a vu à quel point la zone Euro avait montré sa fragilité face à la situation grecque. Nous avions annoncé depuis longtemps que la période actuelle correspondrait à une crise pour l'Union Européenne, vouée par la diversité même de ses composantes, à traverser périodiquement des secousses plus fortes que dans le cas de structures juridiques plus anciennement instaurées..
La fin de l'effet conjonctionnel de Saturne/ Regulus qui aura permis, au cours des trois dernières années, de contrôler le monde par en haut- d'où les sommets - va laisser la place, progressivement, à un processus disjonctionnel (avec le semi-octile de Saturne avec Regulus, qui est aussi un aspect de 67°30' par rapport à la conjonction suivante de Saturne, cette fois, avec Antarès, ce qui correspond analogiquement au sesqui-carré (135°) par rapport au semi-carré (45°), soit deux aspects symétriques par rapport à 90°, tout comme le semi-octile et ce que l'on pourrait appeler le sesqui-octile par rapport au semi-carré, servant d'axe de symétrie dans notre système). Rappelons que la disjonction privilégie le Yin sur le Yang pendant une période de 3 ans 1./2 environ, encore qu'il faille tenir compte des périodes intermédiaires, étant entendu que si l'Eté et l'Hiver sont de vraies saisons, le printemps et l'automne ne sont que des seuils. (le mot saison est à rapprocher du mot étage, en italien stagione, voir aussi le mot station)
Nous avons décrit, dans d'autres textes du JBA, un tel glissement (en anglais shift) qui conduisait la périphérie à prévaloir sur le centre.(en langage NOA, le 4 sur le 1, la base sur le sommet de la pyramide), ce qui peut conduire à un dépassement, dans tous les sens du terme, de l'appareil institué par la "masse" qui fait enfin entendre sa voix, sortant de son inertie collective. D'une façon générale - et pour simplifier - les 30 degrés de la traversée de Saturne en signe cardinal constituent le temps fort -et mémorable- de la disjonction (laquelle s'étend en fait sur près de 45° débordant à la fois avant (fin signes mutables) et après (début signes fixes). Le cloisonnement entre conjonction et disjonction ne saurait en effet être rigide puisqu'il dépend de la sensibilité, plus ou moins aigue, des leaders par rapport aux signaux célestes, ce qui produit des anticipations ou des retards spécifiques aux domaines contrôlés par chaque leader, considéré dans sa sphère propre..
On passe ainsi du génie yang au génie yin, qui est bien plus collectif que personnel. Cela correspond à une régression de l'Humanité vers une ère pré-astrologique, donc antérieure à l'instauration du pouvoir saturnien. En ce sens, la disjonction est révolutionnaire, elle correspond au retour à un stade collégial où ce sont les événements qui commandent et non plus les chefs qui décident. Il y a un consensus disjonctionnel qui prend forme et force comme avec le Tea Party Movement.(cf supra) qui utilise d'ailleurs les mêmes procédés (Internet, notamment) que ceux qui servirent à Obama pour l'emporter.
Cela ne signifie probablement pas qu'à terme la base ne se donne pas des chefs mais ceux-ci sont sélectionnés et suivis en fonction de leur dynamique, ceux qui n'ont pas trouvé grâce étant balayés. Beaucoup d'appelés et peu d'élus. C'est l'heure du "Jugement" où l'on y voit "clair" et où l'on bannit -ou du moins l'on s'y emploie- les imposteurs et les incapables qui paient de bonnes paroles, ce qui ne signifie évidemment pas que tout cela n'aura que des effets positifs (le cas de Hitler est là pour nous le rappeler) mais l'astrologie n'a pas à en juger. Ce qui compte pour elle, c'est l'efficacité, la puissance ainsi dégagées et non les effets de son application, ce qui compte, aussi, évidemment, c'est la durée d'un tel phénoméne, qui, on l'a dit, est intense mais ne déborde guère au delà de 3 ans 1/2. soit un huitième du cycle sidéral complet de Saturne...
Il est regrettable, on en conviendra, que ce processus ne constitue pas le fondement du calendrier électoral et politique, lequel est forcément en porte à faux par rapport au cycle saturnien, si ce n'est par hasard quand cela coïncide. .Les sondages d'opinion, il est vrai, sont un baromètre de plus en plus important dont il n'est guère plus possible de ne pas tenir compte. On voit telle cote de tel personnage monter ou descendre. En phase conjonctionnelle, nous dirons que les leaders prennent le pouvoir à la hussarde et quelque part c'est ce qui s'est passé avec Barak Obama. Il s'est imposé (en 2007/2008) en quelque sorte au parti Démocrate par des méthodes d'une redoutable efficacité. En phase disjonctionnelle, il faut transformer l'essai en obtenant l'onction populaire. S'il n'y avait pas eu d'élection présidentielle aux Etats Unis en 2009, Obama mais seulement des primaires, Obama l'aurait emporté comme il l'a fait mais sans être élu Président. Les primaires, comme leur nom l'indique, correspondent à un préalable. Et l'élection n'aurait eu lieu qu'à la disjonction à un moment où les électeurs auraient eu une faculté de jugement plus sûre, plus lucide. Aux Etats Unis, il va y avoir cependant un test électoral déterminant avec les "mid terms", à mi mandat qui vont correspondre à la disjonction, ce qui va éventuellement modifier les rapports de force parlementaires encore que l'on dise qu'Obama pourrait être tenté de passer par dessus ces instances, comme la constitution américaine lui en donne le droit. En tout cas, il serait sage que les castes dirigeantes, de par le monde -et notamment en Iran - tiennent compte des avis du peuple et choisissent, si elles le peuvent, des personnages plébiscités par le dit peuple ou du moins qui ne soient pas violemment rejetés par lui. En France, l'on peut changer de Premier Ministre, que ce soit du fait d'une dissolution de l'Assemblée Nationale ramenant une autre majorité soit par simple décision du Président de la République, comme des exemples multiples peuvent l'attester. On peut donc supposer que d'ici la fin de l'année 2010 ou au début de l'année suivante, un changement de Premier ministre puisse s'effectuer en France, quelles que soient les modalités qui s'offriront, en faveur d'une personnalité aux mérites avérés et reconnus, ce qui dépend des configurations locales et des "ressources" humaines existantes. .
En début de phase "yin" de disjonction, quelles relations s'établissent entre le "peuple" et ses "chefs"? Quid en situation inverse, en début de phase "yang" de conjonction? A titre d'exemple, la phase yang qui s'achève à présent aura permis d'élaborer des "produits" assez remarquables - le succès colossal auprès du public du film Avatar caractèrise cette reconnaissance du Yang par le Yin, c'est à dire récompense un créateur et son équipe, par un extraordinaire engouement qui n'est pas sans effet pécuniaire, même si chaque spectateur ne dépense qu'une somme relativement modique mais c'est l'addition de ces sommes qui compte ici, qui fait la différence, d'où une pris de conscience de la force de frappe Yin...Mais il est clair qu'il y a beaucoup d'appelés et peu d'élus : c'est le yin qui va porter en bloc son choix parmi les "candidats" en lice - s'il est consulté au moment cycliquement opportun. Ces concurrents sont jugés sur pièces, sur ce qu'ils ont accompli. Inversement, quand on sort de la phase yin, 3 ans 1/2 plus tard, que se passera-t-il?.Depuis quelque temps déjà, l'on finissait par ne plus savoir comment reconnaitre les "vrais" éléments yang, puisque les éléments yin avaient absorbé tout ce qu'ils avaient produits et s'en étaient sensiblement enrichis. Et puis ne voilà-t-il pas que certains personnages sortent du rang, poussés par une énergie dont on peut se demander d'où elle est issue. Les dits personnages ne rencontrent que peu de résistance alors face à une revendication de leur part d’une certaine supériorité, d'un droit à dominer. C'est un temps de grande passivité yin. Le yang évoque la crue du Nil mais quand le yang se retire, il dépose un riche limon qui féconde la terre yin..
Nous dirons que le moment actuel de passage du yang vers le yin implique que le yang parle la langue du yin, notamment en présentant sa démarche comme parfaitement balisée et achevée. Le temps n'est plus à l'élaboration, c'est le moment de "délivrer" (le "deliver" anglais), de transmettre quelque chose de terminé, qui ne "bouge" plus et en quelque sorte qui a fini d'évoluer, de progresser. Telle est l'attitude que le yang doit observer en période yin, il lui faut se yiniser. Inversement, viendra un temps-au bout de 3 ans 1/2 environ- où le yin devra se yanguiser, c'est à dire se déclarer prêt à faire la lessive, la vaisselle, la toilette, le ménage, en attente lors de la phase yin, au sens figuré comme au sens propre. Nous employons à dessein ces images si longtemps liées aux activités féminines et que la technologie assumerait désormais (électroménager). Ces activités de nettoyage sont-elles yin ou yang? Nous pensons qu'elles sont yang mais exigent, évidemment, que l'élément yin soit d'accord, ce qui implique de se débarrasser des scories accumulées et d'envisager un récurage général. Mais en même temps, le fait que le yin se prête à de telles tâches renforce le lien avec le yang, il y a là comme une disposition à se vider. D'où l'intérêt de l'expression : ne pas jeter le bébé avec l'eau (sale) du bain. Le Yin doit donc accepter une certaine propreté apportée par le Yang tout comme l'Automne consent à se débarrasser de son feuillage pour dégager, dénuder le tronc de l'arbre. On aura compris que le printemps est passage du yang au yin et l'automne le passage du yin au yang. Or, selon nous, la cyclologie astrologique si elle ne dépend pas directement du cycle saisonnier dans sa "lettre" -puisqu'elle en est le dépassement sur le plan des repères chronologiques - ce que beaucoup d'astrologues n'ont pas encore compris - en dépend toutefois dans son '"esprit. Trop d'astrologues, en effet, restent attachés au cadre zodiacal, au sens astronomique du terme (axes équinoxiaux ou constellation du bélier, pour les sidéralistes) et semblent, par ailleurs, ne pas avoir assez réfléchi sur la philosophie inhérente au dit cycle saisonnier.
C'est l'heure de vérité pour les leaders politiques - et plus largement communautaires- en ce qu'il s'agit d'un test de communication à destination du public, du monde yin (doté d'un karma collectif) et qui n'est plus disposé à laisser le monde yang la bride sur le cou, lequel doit lui rendre des comptes et montrer qu'il contrôle la situation et n'en est plus au stade des tâtonnements. Les gens du yang qui passent le relais aux gens du yin, s'ils veulent rester crédibles et garder un certain pouvoir, se doivent démontrer qu'ils maitrisent parfaitement leur sujet, que leurs recherches n'ont pas été vaines. Dans trois ans et demi, le scénario sera inversé: les gens du yin, s'ils veulent qu'on ne les réduise au silence, ont tout intérêt à prouver qu'ils ont bien suivi les directives yang, qu'ils ont su évoluer. Faute de quoi, les gens du yang instaureront une sorte de dictature pour conduire les réformes prévues.


JHB
27. 02. 10

1 commentaire:

susane a dit…

Votre travail m’a beaucoup surpris car ça fait longtemps que je n’ai pas trouvé comme ce magnifique partage.

voyance mail gratuite