dimanche 11 juillet 2010

L’astrologie et les deux grandes figures de leaders

Par Jacques HalBronn

Nous distinguerons les démagogues et les cosmagogues (voir notre article sur Démos et Cosmos, sur le JBA) et cette distinction est essentielle à note théorie cyclique.
L’alliance entre ces deux types de leaders est redoutable et déterminante, dans tous les sens du terme et les conflits entre eux sont dommageables au bon fonctionnement social.
Le démagogue – et nous ne prenons pas ce terme dans son sens habituel – est celui qui sait réunir autour de lui une certaine population, ce qui lui confère un certain pouvoir, tandis que le cosmagogue est avant doté de « pouvoirs » remarquables.
Sans le démagogue, le cosmagogue n’exerce qu’une influence réduite mais sans le cosmagogue, le démagogue tourne à vide, réunit des gens sans leur insuffler un véritable renouveau, de réelles réformes.
En cette phase de passage du Yang au Yin, la rencontre entre ces deux personnages est essentielle, il s’agit de former comme une sorte de « couple ».
Le démagogue est celui en qui le peuple « croit », qui sait le faire vibrer, le rassembler mais il lui manque un certain génie de la recherche, une faculté à renouer avec des savoirs enfouis. Un cas classique, c’est un éditeur qui met en avant un auteur, un président qui choisit un premier Ministre, comme sous la Ve République.
Quand s’effectue l’ »alliage » entre le leader D et le leader C, la société va de l’avant car elle s’unifie en profondeur autour de nouvelles vérités. Quand cet alliage n’est pas opéré, une société périclite, que ce soit du fait d’ un cosmagogue dans démagogue ou l’inverse.
Lors de la sortie de la phase Yin, trois ans ½ plus tard, le cosmagogue repart dans ses recherches et le démagogue reste seul à gérer ce qui est déjà en place.
On ne cessera de le répéter, l’astrologie se doit d’ abord de penser la dualité, l’alternance avant de se lancer dans des processus de subdivision qui prennent le pas sur une représentation binaire incontournable. Un bon astrologue doit prouver qu’il maitrise la dialectique de la vie et du monde.





JHB
22.04. 10

1 commentaire:

Jordie Nilla a dit…

Il y a un certain temps que je n'étais venue sur votre blog et je dois dire que c'est toujours aussi intéressant!
voyance par mail