dimanche 11 juillet 2010

Le passage du yang au yin au regard de la cyclicité astrologique.

Par Jacques HalBronn


Arrêtons-nous sur une interview de Luis Fernandez intitulée "Franc-jeu" : "La France du foot ignore ses anciens et que l'on soit un joueur des années 90 ou un champion du monde 1998, on n'a ni le respect ni le traitement que l'on mérite". Le débat tourne ici, on l'aura deviné, autour de la direction de l'équipe de France. Quel chef pour cette sélection? On est bien là dans un questionnement qui fait sens pour l'astrologie, telle que nous la prônons.
Nous sommes en effet en train de pénétrer dans une phase qui implique de doter les diverses entités sociales -telle que l'équipe de France parmi mille autres- de responsables capables de les mener à la victoire ou en tout cas le plus loin possible.
Autant en début de phase yang, il fallait donner ses chances à tout le monde, et même à ceux qui n'avaient pas encore fait leurs preuves, autant à l'issue de la dite phase, trois ans et demi plus tard, (près de quatre années lunaires), la logique est inversée et il s'agit de consacrer ceux qui ont le mieux réussi (d'un mot qui signifie sortir, en italien, aboutir). La prime n'est plus aux "espoirs" mais aux personnages les plus chevronnés. C'est dire que selon la période où se déroule une élection, une désignation, en quelque domaine que ce soit, les choix risquent de varier en raison même de l'évolution des critères.
Autrement dit, le passage actuel de Saturne dans la phase Yin devrait correspondre au 'rappel" d'individus charismatiques, de leaders historiques ayant derrière eux une carrière assez remarquables, dont ils sont auréolés et donc par voie de conséquence, les nouveaux venus auront peu de chance de l'emporter avant 3 ans 1/2.
Cela dit, on le voit à propos des déclarations de Fernandez, cela ne se passe pas toujours aisément. Cela dépend des traditions du groupe considéré. Il y a des "démos" qui ne sont guère capables d'effectuer les revirements nécessaires, du fait de tel ou tel préjugé racial, religieux, sexuel, juridique etc. Mais cela vaut aussi en phase yang, quand il faut s'ouvrir à la nouveauté: que la France postrévolutionnaire ait accepté à sa tête un Napoleone Buonaparte est tout à son honneur et cela devait conduire à un empire supranational.
Pour nous, l'astrologie doit se formuler en des règles et des schémas simples en nombre extrêmement limité. Que ceux qui ont passé des années à maitriser une mécanique lourde cessent de faire de la résistance et acceptent que de nouvelles façons de faire s’imposent. même si cela dévalue leur "savoir faire" (comme dirait Serge Bret-Morel)
En ce sens, d'ailleurs, force est de constater que l'astrologie actuelle aurait à apprendre de la numérologie. Si les fondements de la numérologie ne nous convainquent guère, en revanche, la philosophie dont celle-ci est porteuse nous parait de bon aloi et le public ne s'y est pas trompé qui se sent souvent plus attiré par la numérologie que par l'astrologie, décidément par trop brouillonne et qui semble avoir gaspillé ses "talents". . (
Que n'entend pas à propos des configurations de l'année 2010 (voir Jacqueline Lion, à la journée de Berck/mer, sur la Télévision Astrologique)? Le seul événement -au sens astrologique du terme- est évidemment le début d'une nouvelle phase yin, tel qu'il s'en produit tous les sept ans. Ce n'est certes pas une bonne période pour les entités trop vastes et qui risquent fort de se démembrer ou en tout cas d'être parcourues par des forces centrifuges, séparatistes, protectionnistes. Chaque entité, en revanche, recherchera son unité, donc sera en quête de leaders capables de rassembler et d'unifier de façon à en tirer le meilleur pour se défendre face aux autres entités ou en tout cas pour ne pas se laisser dominer par elles. C'est un moment où le "démos" est placé en face de ses responsabilités collectives et détermine ainsi son avenir. C'est au démos d'imposer ses choix et cela sera fonction de sa cohésion inerme, de la cohérence des critères avancés. Si le démos est par trop disparate, précisément parce que dans le passé, il aura été mal guidé, il est à craindre qu'il n'y parvienne guère et rate le coche. En fait, les conséquences ne seront pas forcément tangibles immédiatement mais conditionneront les rapports de force à la sortie de la phase yin, dans trois ans 1/2.

JHB
11. 04. 10

2- Direct Sport, vendredi 9 avril 2010, n° 33
3- Voir nos entretiens avec Anne-Marie Pellegrin, sur la Télévision Astrologique)

2 commentaires:

Meera Saif a dit…

Intéressant, merci.
voyance rapide

audrey lefour a dit…

En effet, cette réalisation est une vraie merveille, merci pour cet article en tout cas.

voyance gratuite par mail